Connasse

Faut que ça sorte. Ca m’a pourri toute ma journée.

Comme tu as déjà pu le lire, je me rends presque tous les jours au Tupa, une sorte de maison verte (je crois que c’est ça, en France, pas sûre). Dans ce Tupa, il y a une maman qui vient avec ses deux filles. Ou plutôt avec son bébé et son monstre. Une affreuse petite fille qu’elle ne tient pas du tout. J’ai pitié pour la fille, parce que si elle est comme ça, c’est pas tellement de sa faute. Sauf que du coup, elle casse les pieds (pour rester polie) à tout le monde. On a peur quand elle approche nos bébés, une vraie terreur.

La mère ne lui dit jamais rien. Si, elle lui gueule dessus de temps en temps, mais c’est tout. Pas d’autres paroles échangées entre la mère et la fille. Bref. Ce genre de nana.

Aujourd’hui, la gamine a décidé de me faire chier (alors que je suis une des seules à ne pas l’ignorer, les autres ont jeté l’éponge depuis longtemps, moi j’ai encore pitié). Elle s’est foutue à côté de moi, debout sur mon sac.

WTF ?!

Je l’ai donc prise par le bras, pas méchamment, vraiment, je l’ai prise par le bras et je lui ai demandé « Mais qu’est-ce que tu fais sur mon sac ? Tu n’as pas le droit de te mettre debout dessus, d’accord ? », et je l’en ai fait descendre.

La mère qui ne dit jamais rien s’est offusquée, et est venue me dire « Eh, tu lui cries pas dessus, c’est à moi de lui dire ». Ce à quoi mes amies et moi avions envie de répondre « EH BEN DIS LUI QUELQUE CHOSE ALORS, PUTAIN !!! ». Mais nous avons résisté. J’étais juste bouche bée. Je n’ai en aucun cas crié sur sa fille, je lui ai juste posé une question. Elle, par contre, elle lui a bien crié dessus 3 secondes après. Puis elle lui a interdit de m’approcher.

Voyant le malaise que je n’avais pas du tout voulu créer, je lui ai demandé ce que j’avais fait de mal, et si j’avais effectivement fait quelque chose de mal, que j’étais désolée. J’suis vraiment une bonne poire. Ma copine m’a dit après « Mais pourquoi tu t’es excusée ? T’avais pas à le faire, t’as rien fait ». Oui, mais j’aime pas les conflits, et ça a niqué l’ambiance, et ma journée.

La dame n’était pas contente, parce que j’ai attrapé sa chiarde par le bras. Ca se fait pas. C’est vrai, ça se fait pas. J’airais dû la prendre par la main, mais elle était trop près, et surtout, ELLE ÉTAIT DEBOUT SUR MON SAC ! En me regardant avec son air de défi à la con.

Apparemment, j’aurais rien dû lui dire, parce que : « Ca va, elle marchait pas sur un bébé non plus ! » (Oui, c’est déjà arrivé.) Ensuite, c’est pas parce qu’elle n’était « que » sur un sac que c’était bien. Mais ça, sa mère n’a toujours pas compris. « T’avais pas le droit de la tenir par le bras ». Aurais-je dû lui dire « Ca va, j’lui ai pas filé une tarte, non plus ! » ?

Je suis encore en colère, alors que je devrais pas. J’avais pas tort. La prendre par le bras était maladroit, mais encore une fois, je l’ai fait doucement. Je n’ai pas crié. Quand la petite est revenue, j’ai été sympa avec elle, elle était toute souriante. Mais la mère est venue lui dire de dégager dans une autre pièce et de ne pas m’approcher.

Elle laisse sa gamine tout faire, terroriser tous les petits, boire du café (véridique), désobéir, et la liste est encore longue. Et je devrais la laisser abîmer mes affaires ?! Si j’avais rien dit, la mère n’aurais même pas relevé. Je suis la seule personne à encore parler à sa fille qui fait chier tout le monde, et elle me fait un cake comme ça ?! Elle était déjà pas baisante, mais alors là …

Dans tout ça, j’ai fait 3 heureuses : mes copines. La petite étant interdite de m’approcher, elle n’approchera pas du coup nos bébés ! ;)

*Je suis désolée pour l’inutilité et le putage, mais fallait vraiment que ça sorte.

Comme on dit en américain : do the sharing caring thing! :)

One comment

  1. Bébé change la vie says:

    Malheureusement, j’ai déjà croisé ce genres de parents qui laissent tout faire à leurs gosses au dépend des autres, qui ne font que leur gueuler dessus à tout va et que des que toi tu vas dire quelque chose gentiment parceque ça va un peu trop loin et que surtout tu es concerné, bah là ils vont défendre leur sale gosse et s’enflammer, c’est juste pitoyable, pauvres gosses…

Laisser un commentaire